— tech du peupl

Langue :

Pourquoi j’utilise DuckDuckGo au lieu de Google et toi aussi, mon fils.

Depuis quelques temps, j'ai changé le moteur de recherche par défaut de mes navigateurs. De Google je suis passé à DuckDuckGo. J'utilise encore Google pour certaines recherches, particulièrement pour chercher des choses en français ou pour les images, soit au total moins de 10% de mes requêtes. Mais par défaut, j'utilise désormais DuckDuckGo, et voici pourquoi et comment il me fait gagner beaucoup de temps et me ravi tant et plus.

Avant d'aller plus loin, je précise que j'utilise Chromium et que DuckDuckGo y est mon moteur de recherche par défaut. Les termes directement tapés dans la barre d'adresse sont donc recherchés par DuckDuckGo.

1. !bang

Ce que DuckDuckGo appelle les !bangs sont des instructions permettant de rechercher directement sur un site particulier. Vous êtes développeur et vous voulez vous épargner le bookmark de la doc de votre langage/framework/OS/autre ? Par exemple pour python2.x : !python (ou !py), ou !python3. Adeptes de PHP et plus particulièrement Symfony2 ? !php ou !sf2 suivant ce que vous voulez. Cinéphile ? !imdb. Les possibilités sont aussi énormes que le gain de temps. Ctrl+l (pour aller à la barre d'adresse) puis !jquery load pour la doc jQuery de la fonction load, etc.

Outre les spécifiques au langage ou framework du moment, ceux que j'utilise le plus sont probablement !wen pour la wikipédia anglaise, !wfr pour la wikipédia francophone, et !g pour faire une recherche google.

Il existe actuellement de plus 100 !bangs, en voici une liste complète : liste des !bangs DuckDuckGo.

2. zéro click

Si les termes recherchés sont liés à une page wikipedia, un repo GitHub, une question StackOverflow ou bien d'autres bonnes sources d'information, l'information qui semble la plus pertinente s'affiche directement avant les résultats de recherche web.

3. vie privée, ssl

Contrairement à Google, Bing ou Yahoo, DuckDuckGo 1/ n'enregistre pas vos requêtes, 2/ ne tient pas compte de votre position géographique dans vos recherches, 3/ ne vous "bubble" pas.

Si les 2/ et 3/ ne sont pas clairs pour vous, voici des exemples : 2/ Si vous tapez "pizzeria", Google vous proposera des pizzerias proches du lieu où il pense que vous vous trouvez. 3/ Si vous passez 2 semaines à Googler des infos sur le jeu d'échec puis que vous recherchez le terme "ouverture", Google vous proposera en premier des résultats concernant les ouvertures aux échecs. Si vous passez 2 semaines à Googler des infos sur la tolérance puis que vous tapez "ouverture", Google vous proposera des résultats en lien avec l'ouverture d'esprit. C'est ce qu'on appelle "bubbling" : les résultats à vos recherches sont restreints à des bulles correspondant au profil d'intérêts que Google a dressé de vous. Si vous voulez en savoir plus, regardez cet excellent TED Talk (tenez, me souvenais plus du nom du conférencier, j'ai juste tapé !ted google bubble, en espérant que ce !bang existe. C'est le cas !)

DuckDuckGo est accessible par ssl, et vous pouvez facilement en faire l'URL de recherche pas défaut.

Enfin, DuckDuckGo n'annonce pas le referer. Avec tout ça, donc, si vous tapez "james brown" et choisissez un lien parmi les résultats ou si vous faites !wiki james brown, le site sur lequel vous atterissez ne saura pas que vous venez depuis DuckDuckGo, et ne saura pas quels termes de recherche vous avez utilisé. Embêtant pour les webmasters (dont je fais partie), mais respectueux de la vie privée des internautes (dont je fais partie).

4. une page

La page de résultat est une page de résultat. Une. Pas 35'000 comme sur d'autres moteurs de recherche. Qui d'entre vous dépasse la première page de résultats de toute manière ? Et ceux à qui ça arrive, combien de fois allez-vous au delà de la page 2 ?

DuckDuckGo n'affiche qu'une page de résultats, et si vous scrollez vers les derniers résultats de la page, d'autres s'affichent en se chargeant automatiquement. Pratique.

5. résultats officiels

Directement après les "zero click infos", DuckDuckGo affiche quelques résultats officiels s'il en existe.

6. enfin

Quelques remarques supplémentaires pour terminer : DuckDuckGo...

  • n'a aucune publicité
  • est l'initiative d'une seule personne, Gabriel Weinberg, à l'écoute de ses utilisateurs. Pas une grosse boite, pas de conseil d'administration et pas d'actionnaires.
  • est personnalisable. Cliquez, vous risquez rien. Vous pouvez même sauver vos options pour les utiliser partout où vous vous trouvez, et ceci sans devoir vous enregistrer nulle part, par respect pour votre vie privée.
  • est plein de Goodies super pratiques. (À nouveau, cliquez pour savoir de quoi je parle.)
  • a une interface minimale. Pas de distractions, pas de centaines de trucs lourds et inutiles à droite à gauche. (iGoogle, ...)

Note aussi que ce blog est toujours sour Creative Commons comme indiqué plus bas, et que t'as même le droit d'en parler à tes copains et copines ou de le partager sur Myspace.

Pendant ce temps, à Vera Cruz

Error: Feed has a error or is not valid

  • http://mirai.fr NigelK

    « Qui d’entre vous dépasse la première page de résultats de toute manière ? »
    Justement, je suis passé sous DuckduckGo car j’avais tendance à m’enfoncer de plus en plus loin dans les résultats de Google qui deviennent de moins en moins pertinents avec le temps, j’ai l’impression (sans doute en partie à cause de l’effet « Bulle ».)
    Chouette article, en tout cas. :-)

  • victor

    Pareil pour moi. Mais je persiste à croire que la majorité ne dépasse pas la page 1.

    En fait, ce qui était frustrant avec Google et qui maintenant me satisfait sur DuckDuckGo, c’est que quand je cherchais un truc sur Google :
    -Soit je savais exactement le résultat que j’obtiendrais (wikipedia, stackoverflow, doc d’un langage, …)
    -Soit je cherchais “pour de vrai” et devais dépasser les premières pages.
    Et ces 2 problèmes sont réglés par DDG. :)